top of page

Devenir designer graphique sans études

Mon parcours 'inspirant' entre guillemets Voir les étapes plus bas*

 

Cette semaine, je souhaitais m'introduire un peu plus à vous. Directement. Sans flafla, sans pronoms impersonnels ou bien au nom de toute l'agence. Juste moi, Mélyna, founder de La P'tite Minimaliste.

Ça fait tout drôle, parce qu'avant, je n'aurais pas voulu ouvertement parler à ma clientèle. Je vous aurais dit: '' C'est pas professionnel. C'est trop personnel. Ça fait p'tite entreprise de quartier.'' Mais depuis ce temps-là, ma vision a beaucoup évoluer. L'agence aussi. J'ai pu établir ce que moi, je voulais offrir et quel type de client je voulais. Le chemin a été long et ardu, mais nous y sommes. Je souhaitais partager avec vous premièrement mon parcours ''inspirant'' entre guillemets. Pourquoi entre guillemets? Parce que je trouve que ça fait prétentieux. Il peut être inspirant pour certaines personnes qui me suivent ici, mais il a été rempli de défis, de joie, de peines aussi. De petits malheurs mais surtout d'apprentissage.



Alors, comment devenir graphic designer, sans études formelles? Qu'est-ce qui a fait en sorte que je suis ici, aujourd'hui?



Oui, j'ai réussi à construire mon agence visuelle & marketing d'A à Z sans avoir suivi d'études dans ce domaine. Je vais alors vous expliquer ma vision, comment j'ai réussi à me lancer et à développer mes compétences en design graphique, en photographie, conception web & autres disciplines pour créer mon agence. Une agence à mon image.



Tout d'abord, laissez-moi vous dire que je n'avais aucune expérience préalable en design graphique. J'ai toujours été véritablement passionnée par l'art et la créativité, mais je n'avais jamais envisagé d'en faire mon métier. Cependant, j'ai réalisé que le design graphique était un domaine en pleine expansion et qu'il offrait de nombreuses opportunités professionnelles. Je m'souviens encore qu'au secondaire, je me donnais à 100% dans les power point de présentation, les montages vidéo en anglais pour présenter devant les autres camarades ou la composition de texte en français. Je carburais à ça et mes professeurs était toujours hyper satisfaits de comment je pouvais tout embellir avec un rien.


Au secondaire, je voulais devenir avocate. J'ai alors poursuivis au collégial en sciences humaines. Tantôt en art & littérature. Tantôt en soins infirmiers. J'ai donc décidé de conserver mes connaissances pour devenir infirmière, sans savoir réellement pour quoi je brûlais exactement. Ça me suffisait d'être juste bonne. Tsé un peu bonne dans tout, mais pas la meilleure dans rien. Vous voyez ce que je veux dire? Grosse erreur. J'ai finalement commencer à faire un peu de gestion des médias pour des entreprises qui me connaissait bien et connaissait le talent que j'avais dans l'esthétisme et de connaître les trends, ayant déjà une plateforme active avec un auditoire (on se mentira pas, ça m'a ouvert la porte GRAND COMME ÇA & c'est une chance). Puis, je me suis lancer dans l'apprentissage du design graphique par moi-même. J'ai commencé par regarder des tutoriels en ligne, lire des livres et pratiquer constamment. J'ai également utilisé des logiciels de design graphique gratuits pour m'exercer et développer mes compétences. Au fur et à mesure que je progressais, j'ai commencé à créer des projets personnels et à les partager sur les réseaux sociaux pour obtenir des retours et des conseils.

Et si je vous disais que j'ai appris Adobe Illustrator dans une soirée vino avec ma belle-soeur? C'est pas une blague. J'avais mes compétences acquises par moi-même via Photoshop déjà, Illustrator étant ma bête noir. J'arrivais à rien. Essayer de concevoir un logo via Photoshop sans pouvoir le vectoriser. GAAAH. Let's do it ok. Mais.. C'était pas vendeur au sein de l'agence que j'était déjà en train de bâtir à l'époque '' Mélyna Côté - Photographie & design'', pour ceux qui se souvienne. C'était donc un défi de taille. Une fois que j'ai acquis suffisamment de compétences, j'ai décidé de concevoir sous un nouveau nom que vous connaissez, qui allait devenir mon agence marketing. La P'tite Minimaliste. J'ai commencé par définir ma vision et mes objectifs, ainsi que ma proposition de valeur unique. J'ai également réalisé une étude de marché pour comprendre les besoins et les attentes de mes futurs clients. Parce qu'au début, je vendais des Presets pour monsieur/madame tout l'monde. Je voulais me diriger vers un service clé en main pour les entreprises d'ici.

J'ai donc commencé à empiler des clients potentiels. J'ai utilisé les réseaux sociaux au max, les forums en ligne et les plateformes de freelance pour me faire connaître. Ce serait mentir de dire que j'ai du aller chercher moi-même mes clients, mais pour la majorité des gens, c'est ce qu'ils font. C'est ce que vous devez faire si vous n'avez pas déjà un following présents qui vous suit au quotidien.


Puis, au fur et à mesure que j'obtenais des clients, j'ai continué à développer mes compétences en design graphique et à me former aux différentes stratégies marketing. J'ai également investi dans du matériel de qualité pour pouvoir fournir des services professionnels à mes clients. J'ai aussi fait l'expérience d'employés. Parce que je voyais grand. TSÉ trop grand. J'suis pas en train de dire qu'on ne doit pas avoir des rêves. Moi, mon problème, c'était que je ne respectait pas du tout le timing de mon entreprise. Je voulais tout avoir, tout de suite. Puis je me suis plantée. J'ai du prendre des filles en freelance pour leur donner des contrats ici et là. C'était ce que je pouvais me permettre pour le moment. Est-ce que je voulais que les gens le sachent? Non. Je voulais paraître grande et rivaliser avec les plus grandes agences marketing du Québec, avoir des dizaines d'employés, un endroit à moi, de grandes entreprises comme collaborateurs. Et ça me tuais carrément de ne pas y être encore. Je m'en voulais de ne pas avoir ça. Je ne l'acceptais pas, c'était une défaite. Puis j'ai arrêté de m'en vouloir. J'ai accepté que mon entreprise, c'était moi et des filles géniales qui travaillent en freelance. J'ai compris que c'était bien correcte. Pourquoi? Parce qu'aujourd'hui, mon agence marketing compte plusieurs clients satisfaits et je continue à développer mes compétences et à me former pour rester à jour avec les dernières tendances du design graphique et du marketing. Je donne des tâches à des femmes qui, comme moi, ont soif d'apprendre chaque jour et qui se donne à 100%. On se comprend entre entrepreneurs, on se donne des conseils, on s'entraide. J'adore ça. C'est comme avoir pleins de p'tits coachs de vie. On s'apporte chacune un petit quelque chose avec le bagage qu'on accumule.


Mon parcours prouve qu'il est possible de devenir entrepreneur/designer graphique et de créer son agence marketing sans avoir suivi d'études formelles. Il suffit d'avoir la passion, la détermination et la volonté d'apprendre et de se perfectionner constamment. De bien s'entourer puis d'accepter la défaite aussi. C'est de cette façon qu'on apprend et qu'on devient.



 

Par étapes plus officielles :
  1. Apprendre la théorie du design graphique

Avant de se lancer dans la création visuelle, il est crucial de comprendre que certains éléments sont plus efficaces que d'autres pour transmettre un message clair et percutant. La théorie du design graphique englobe un ensemble de principes et de concepts qui permettent de créer des compositions visuelles harmonieuses et attrayantes. En comprenant ces principes, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées lors de la conception de vos projets.


2. Apprendre à utiliser les logiciels

Dans le domaine du design graphique, il est essentiel de se familiariser avec les logiciels de conception les plus populaires, tels que Photoshop et Illustrator. Ces outils sont largement utilisés par les professionnels du design pour créer des visuels attrayants et percutants. Apprendre à utiliser ces logiciels présente de nombreux avantages. Tout d'abord, cela vous permettra de développer vos compétences en matière de conception graphique. Vous pourrez créer des compositions visuelles sophistiquées, manipuler des images, créer des illustrations et des logos, et bien plus encore. En maîtrisant ces logiciels, vous serez en mesure de donner vie à vos idées créatives de manière professionnelle. 3. Concevoir un portfolio

Une fois que vous avez acquis une compréhension solide du design graphique et des logiciels associés, il est temps de mettre en pratique vos compétences en concevant votre portfolio. Même si vous n'avez pas encore eu de clients réels, vous pouvez créer des projets fictifs en mentionnant clairement qu'il s'agit de travaux réalisés pour démontrer votre savoir-faire. 4. Proposer vos services et soyez actifs!

Une fois que vous avez conçu votre portfolio, il est temps de proposer vos services aux entreprises qui pourraient être intéressées par votre travail. Une façon efficace de promouvoir votre expertise et de construire votre identité en tant que designer graphique est d'utiliser les médias sociaux. Les médias sociaux offrent une plateforme puissante pour partager votre portfolio, interagir avec des clients potentiels et établir votre présence en ligne en tant que professionnel du design graphique.


 


VOILÀ C'EST TOUT! J'espère que mon histoire & mes conseils vous inspirera et vous encouragera à poursuivre vos rêves, même si vous ne disposez pas des qualifications traditionnelles. N'oubliez pas que tout est possible si vous y mettez suffisamment d'efforts et de détermination!


Je vous souhaite une excellente semaine et n'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus sur notre parcours! Mélyna






754 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page